Michel Garson - - FOL AMOUR. 2016

FOL AMOUR

Au petit jour, je la retrouve,
Derrière cette porte que j'entrouvre.
Elle m'attend là, reine de beauté,
Dans cette pièce sans grande clarté.
Pourtant, elle me dévoile ses charmes.
Je suis pendu, ému aux larmes.
Habillée d'un rouge écarlate,
Ses formes arrondies m'épatent.
Je la dévore, je la désire,
De notre étreinte, je crains le pire.
Serais-je capable de la dompter ?
Il faut pourtant ne pas compter
Sur le fait de pouvoir échapper
A cette sangsue si attirante
Qui rendra ma journée vivante.
Alors comme un gamin, je tente
Une approche, une caresse grisante.
Sous mes mains gantées, elle soupire
Enfin me dit-elle : je respire.
Moi qui t'attends depuis dimanche
Emmène-moi sous le ciel pervenche
Epanchons-nous à qui mieux-mieux
La bicyclette,… c'est mieux à deux !
 

Michel Garson - Paru dans la revue CYCLO 2016-4 de la FFBC
 


Date de création : 17/10/2016 @ 12:07
Dernière modification : 17/10/2016 @ 12:07
Catégorie : Michel Garson
Page lue 725 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

 
Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

 
^ Haut ^