André Tignon - - Légion d'Honneur au cyclotouriste Noël Deffontaines

Les cyclotouristes décrochent des médailles à l'arrivée des brevets les plus prestigieux. Mais ce sont les insignes de la Légion d'Honneur qu'on a remis à l'ancien président de l'URFA-Lille, Noël Deffontaines, le 12 septembre 2006 à Lille.

Il s'agit d'une récompense nationale pour l'oeuvre et la personnalité du récipiendaire. Mais, et Noël l'affirme avec coeur, la carrière professionnelle qui le conduisit jusqu'à la direction du Groupe Vauban Humanis et le bénévolat dans des oeuvres sociales, n'auraient pas suffi à épanouir sa personnalité, s'il n'y avait eu le vélo et l'implication dans le cyclotourisme.

Votre serviteur a été sollicité pour prononcer l'un des quatre discours, tous plus "solennissimes" que le mien. Là où les autre ne célébraient que l'efficacité du directeur, l'optimisme du tignon_21couple_deffontaines_r.jpgdévoué et le dévouement du représentant de sa famille, j'ai évoqué un cyclo pédalant comme nous tous. Avec, cependant, la particularité d'avoir entraîné son épouse, Andrée, au sommet du Galibier, ou d'avoir présidé un Conseil d'Administration à Marseille après une ascension matinale du Mont Ventoux.

Capable de rivaliser avec les plus sportifs, Noël ne compte plus ses randonnées contemplatives. De plus, on lui accorde le mérite d'avoir mené l'Urfa-Lille au faîte de la renommée et de l'enthousiasme. Contre vents et marées, mais sachant rouler avec son temps, il a lancé Lille-Hardelot.

Poulidor, Merckx et Goasmat

Aujourd'hui, septuagénaire retraité mais toujours bénévole, Noël roule plus à l'écart. Tout en méditant sur le discours qui le comparait à Raymond Poulidor pour la longévité populaire (Vas-y Nono) à Eddy Merckx pour le cannibalisme (Tous les grands brevets à son actif) et à Jean Marie Goasmat pour l'aisance du grimpeur.

Concernant Goasmat, sachez qu'un journaliste avait titré en 1936 : "Il s'est envolé dans l'Iseran en pédalant comme un petit lapin". Or, en pleine cérémonie, on a entendu Josselinette s'écrier "Vas-y mon petit lapin des Flandres". Pour l'Honneur et la Patrie, bien entendu.

Cliquez ici pour voir le reportage complet

André Tignon


Date de création : 20/09/2006 @ 15:32
Dernière modification : 29/11/2006 @ 19:24
Catégorie : André Tignon
Page lue 4781 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

 
Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

 
^ Haut ^