André Tignon - - Tour de France randonneur en 13 jours. 2011
Tour de France randonneur en 13 jours
On célèbre le mérite du randonneur qui parcourt les 4.800 km du Tour de l'Hexagone dans le délai imparti de 30 jours. Le Courtraisien Kristof Allegaert l'a bouclé en 13 jours 2 h 35.

Pour un randonneur au long cours aucun brevet ne vaut la " Grande Boucle " proposé, depuis 1958, par le club parisien US Metro. La " randonnée permanente " laisse le choix des routes mais impose 60 lieux de contrôle placés aux contours du pays. Ce qui oblige à pédaler 4.800 km en moins de 30 jours.

Ce délai maximal qui a permis à quelque 1.500 courageux de rentrer, fiers et heureux, de leur plus long brevet de randonneur n'a pas manqué de susciter l'envie sportive. De valeureux rouleurs se sont mis en tête de rentrer au plus vite et donc d'établir un temps record. Il ne s'agit plus de parcourir, en moyenne, 170 km par jour mais d'en aligner au moins 360 ! Cela en gagnant un peu sur la vitesse mais surtout en réduisant au maximum les temps de récupération alors même qu'on respecte la règle de l'autonomie.

Dans les années 1970, deux fameux randonneurs se sont tiré la bourre pour établir, à coups de tentatives successives, le meilleur temps. Jean Richart qui avait terminé en 13 jours 20 h 30 finit par s'incliner devant les 13 jours 9 h 20 de Patrick Plaine. Temps record établi en 1978 à la l3ème tentative de ce rouleur impénitent qui enchaînait aussi les Diagonales de France.

Ce record ne semblait plus motiver personne jusqu'à ce que le Picard Guillaume Leloup ne relève le défi, au départ de Carvin dans le sens inverse des aiguilles d'une montre. Las, le meilleur temps réussi par ce nouveau phénomène fut de 13 jours 10 h 35, à sa 8ème tentative en 2008. D'où la surprise totale quand le Courtraisien Kristof Allegaert en termina, le 21 juillet 2011, dans le nouveau temps record de 13 jours 2 h 15. Connu comme infatigable pédaleur, Kristof est du genre à participer au Brevet 600 km randonneur de Tournai en y ajoutant l'aller et retour à vélo.

Dans pareille aventure, la force physique ne suffit pas. Le mental est essentiel pour se motiver constamment. De plus sans esprit d'initiative pas de réussite possible car il faut réagir devant l'adversité : un hôtel complet ou fermé, une route barrée, un GPS récalcitrant où, tout simplement, un porte-bagage qui se déglingue. Puisqu'un compte-rendu original explique comment notre héros s'est sorti des embarras, on reviendra sur les détails de son aventure cyclosportive dès la semaine prochaine.

Photo ci-jointe : Moins sportif que Kristof Allegaert, le Tour de France d'Alain et Monique Darget fit étape dans le Nord.

André TIGNON - www.nordeclair.fr


Partager cet article :
Bookmark and Share


Date de création : 14/11/2011 @ 15:11
Dernière modification : 14/11/2011 @ 15:11
Catégorie : André Tignon
Page lue 3673 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

 
Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

 
^ Haut ^