André Tignon - - Le temps des challenges d'assiduité. 2011
La première des dix étapes du challenge Val'Hainaut cyclo s'est déroulée autour de Saint-Amand-les-Eaux.
Le lancement des challenges cyclos n'est pas simple et leur pérennité jamais garantie. Pourtant, c'est un plus pour les organisateurs et les pratiquants qui y trouvent une bonne motivation.

Après de grandes années de gloire, le challenge des Belles d'Europe qui regroupait des organisations de France, Belgique, Pays-Bas et Angleterre a disparu des calendriers cyclotouristes. Ce challenge avait l'avantage d'inciter à rouler, y compris à gauche, hors des horizons habituels. Restent les bons souvenirs d'avoir pédalé au mi lieu des fermes flamandes, des digues néerlandaises, du champ de bataille d'Hastings ou même des monts des Flandres.

Moins pittoresque mais plus accessible, le challenge de l'Amitié initié par les clubs du versant Nord- Est de la métropole lilloise qui a sombré lui aussi voilà trois ans. Pour les mêmes raisons de défaut d'engouement chez les cyclos et de lassitude dans les clubs organisateurs. La dynamique d'un challenge impose en effet des efforts de renouvellement et de nombreuses réunions de concertation.

Reste donc le challenge des Picardes de nos voisins qui ont pris la précaution d'inclure des clubs extérieurs (le Nord-Touriste pendant un temps et le CC Orchies de puis le début) pour durer depuis plus de vingt ans. La force de ce challenge a été de s'appuyer sur trois piliers qu'aucune autre organisation similaire n'a réussi à reprendre entièrement.

Réunir autour d'une table les représentants de clubs motivés pour élaborer un calendrier c'est le minimum. Appâter les pédaleurs en faisant miroiter le titre de lauréat avec distinction de bronze, d'argent ou d'or en fonction de l'assiduité et non de la vitesse ou de vitesse a été le coup de génie des Picards. Puis l'ambiance générale débouchant sur une fête de clôture avec les lauréats connus, grâce à l'encodage des présences par un dévoué du challenge, fut la cerise sur le gâteau.

L'abandon, cette année, par les responsables du parc naturel des Plaines de l'Escaut du challenge des Transfrontalières à vélo a incité les clubs du Valenciennois à s'associer pour lancer le tout nouveau challenge Val'Hainaut cyclo. La première des dix étapes vient de se dérouler à Saint Amand-les-Eaux avec la Thermale pour 452 pédaleurs ayant défié le temps incertain. Succès à confirmer avec la randonnée Gare du Nord à Denain, ce dimanche 27 mars 2011, en attendant déjà la concentration de clôture prévue le 2 octobre au site minier de Wallers.

Photo ci-jointe : La première des dix étapes du challenge Val'Hainaut cyclo s'est déroulée autour de Saint-Amand-les-Eaux.

André TIGNON - www.nordeclair.fr


Partager cet article :
Bookmark and Share




Date de création : 29/03/2011 @ 15:57
Dernière modification : 13/08/2011 @ 13:35
Catégorie : André Tignon
Page lue 3515 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

 
Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

 
^ Haut ^