André Tignon - - Cyclos à la veille des courses. 2011
Dans le Koppenberg du Ronde, comme l'an dernier sous la pluie, chacun se comporte comme un champion du courage.
Le moment des Classiques cyclistes revenu, les cyclos, touristes et sportifs, sont souvent invités à prendre les mêmes routes que les coureurs. Ce qui donne lieu à des participations massives.

L'événement le plus gigantesque se déroulera près de chez nous puisqu'au moins 20.000 participants (route et vtt) sont attendus sur les routes du Ronde Van Vlaanderen, ce samedi 02 avril 2011. Autrement dit à la veille du Tour des Flandres, rebaptisé " le Ronde ".

De Bruges à Ninove on est au coeur de la Flandre et dans les Ardennes Flamandes au coeur de la légende cycliste. Organisée de manière professionnelle à la veille de la course, la randonnée des cyclos fait vibrer les " Flahutes " qui ne sont jamais les derniers à s'y aligner. Mais chacun selon ses compétences. Au départ de Ninove, aussi lieu d'arrivée, les routiers ont le choix entre le 70 km reprenant le parcours de la course à partir du Mur de Grammont tandis que ceux du 140 km se retrouvent au Vieux-Kwaremont pour tous les " bergs " qu'ils reverront le lendemain dans le direct télévisé.

Le vrai " Ronde ", 256 km au départ de Bruges, est un défi relevé par quelque 3 ou 4000 courageux cyclos qui, là, ne sont pas tous Flandriens. La renommée de la course et de la randonnée cyclo (non chronométrée) attire les pédaleurs étrangers, venus de loin pour se lancer dans la grande aventure.

Un Paris-Roubaix en... juin

De son côté le Vélo-Club de Roubaix organise également le Paris Roubaix cyclo sur le parcours intégral des coureurs mais tous les deux ans et au mois de juin. Donc sans la magique poussée d'adrénaline provoquée par les banderoles et les caravanes de supporters à l'entrée et sortie des secte pavés.

La société organisatrice du Tour de France, répondant aux critères de la FFC (et non de la FFCT), forte de son expérience dans l'Étape du Tour a cru devoir saisir l'opportunité. Elle lance le Paris Roubaix Challenge, le 09 avril donc veille de la Reine des Classiques, en formule cyclosportive. Et cela pour quelque 2000 amateurs sur un parcours allégé : 140 km dont 31 pavés répartis en 17 secteurs.

Pas de quoi susciter la tranquillité d'esprit ni la ferveur populaire, d'autant que la partie d'Enfer se paie au prix fort : 95 euros l'inscription sans compter le rapatriement au point de départ de Saint Quentin.

Dans l'esprit course on peut faire plus simple avec autant d'émotions. Par exemple rouler la Peter Van Petegem sur les routes de l'ancien champion au départ d'Audenaarde le 16 avril ou se préparer à la VDB For Ever Classic du 05 juin, entre Steenhuize et Ploegsteert, avec la famille et les amis de Frank. On en reparlera car, actuellement, les grandes animations cyclotouristes sont... Outre Quiévraines.

Photo ci-jointe : Dans le Koppenberg du Ronde, comme l'an dernier sous la pluie, chacun se comporte comme un champion du courage.

André TIGNON - www.nordeclair.fr


Partager cet article :
Bookmark and Share




Date de création : 29/03/2011 @ 14:29
Dernière modification : 13/08/2011 @ 13:32
Catégorie : André Tignon
Page lue 3374 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

 
Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

 
^ Haut ^