André Tignon - - Le bon moment des VeloFollies. 2011
A côté du directeur de l'équipe Quick Step, Eddy Merckx toujours prêt pour les autographes
Appellation originale pour un Salon du Vélo qui s'impose comme l'événement régional des vrais amateurs de vélo. Car, à Courtrai, on se bouge dans les allées autant que dans les stands.

Sur trois journées, ces 21, 22 et 23 janvier 2011, les VeloFollies ont failli rendre complètement dingues de vélo ceux qui l'étaient déjà un peu. D'une part parce que les machines sont toutes plus belles les unes que les autres et les accessoires de plus en plus attrayants. D'autre part parce que les activités se présentent en cascade entre les trois palais et dans les annexes où l'on pédale à outrance.

Il est facile de dire beaucoup de bien du Salon Vélo de Courtrai car la 17ème édition du Salon de La Bassée, prévue le dimanche 23 janvier, a finalement été annulée. Ceci sous l'effet d'une certaine lassitude tant du côté des Randonneurs Basséens que du public qui se faisait plus rare. Sans compter que les vélocistes exposants, sollicités pour un travail le dimanche, avaient beau jeu d'évoquer la conjoncture difficile.

Dans ces conditions, mieux valait ne pas présenter un salon au rabais. En revanche la 5ème édition des VeloFollies s'est employée à faire oublier l'idée de crise. C'était un lieu où, à l'exception des grandes marques cependant, tout ce qui bouge s'appliquait à faire rouler.

L'équipe Quick Step était là

De plus, Courtrai, c'est la Flandre. Et la Flandre, c'est le vélo sous toutes ses formes. Avec la possibilité d'opter pour les vélos de ville de la marque Marcel Kint qui est toujours courtraisienne. Pour le vélo de route, il y avait l'embarras du choix même au-delà des vélos " made in Vlaanderen " que sont les Ridley, les Merckx et les Museeuw. Les machines italiennes et allemandes ne sont pas loin à l'exemple des Pinarello, des Kuota, des Isaac et autres Stevens pour ne citer que quelques marques.

Toujours dans sa vocation " régionale ", pour ne pas dire " nationale " du point de vue flamand, le Salon de Courtrai présente une gamme de produits nutritionnels tous plus énergisants les uns que les autres même si, actuellement, la marque Etixx, distribuée en pharmacie, fait le forcing.

Au rayon des vêtements, les marques italiennes, telles que celle d'Andrea Tafi, font toujours sensation, mais la belge Vermarc rappelle qu'elle habille cinq équipes professionnelles en 2011.

Ainsi l'équipe Quick Step de Tom Boonen et Sylvain Chavanel, présentée avec faste le vendredi. D'où l'occasion pour le public d'approcher les champions et de les solliciter pour un mot, une signature, une photo.

Photo ci-jointe : A côté du directeur de l'équipe Quick Step, Eddy Merckx toujours prêt pour les autographes...

André TIGNON - www.nordeclair.fr


Partager cet article :
Bookmark and Share




Date de création : 31/01/2011 @ 15:49
Dernière modification : 13/08/2011 @ 13:30
Catégorie : André Tignon
Page lue 3806 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

 
Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

 
^ Haut ^