André Tignon - - Un vélo d'esprit typiquement cyclo
Un vélo d'esprit typiquement cyclo
Ils ne sont pas nombreux, mais très attachés à leur état d'esprit cyclotouriste, les adeptes du vélo randonneur équipé, entre autres, de pneus 650 B. Rien à voir avec le commun 700 des coursiers.

Jusqu'à la fin des années 1980, les cyclotouristes avaient à leur disposition des pneus de 700 et de 650, les premiers étant disponibles en faible largeur (de 23 à 28 mm) et les seconds de section plus large (32 ou 35mm). Le gonflage devant être plus dur pour le 700 que pour le 650, les machines accusaient une vraie différence entre les pratiquants sportifs et randonneurs. Au moins avait-on le libre choix.

Le " Mountain-Bike " a pris alors de court les industriels qui, tenant compte de la taille réduite (26 pouces) des pneus de large section, ont adopté le nouveau venu au détriment des randonneuses qui ont failli bien être sacrifiées sur l'autel de la modernité.

C'était sans compter sur les " six-cent-cinquantistes " qui ont organisé la résistance en s'appuyant sur une ardente " Confrérie des 650 ". Confrérie qu'a présidée durant quelques années le nordiste Philippe Petit. À force de passion et d'obstination, la Confrérie a empêché la disparition de la randonneuse équipée de roues de 650, mais pas seulement. Toujours prête au voyage, la machine est durablement dotée de garde-boue, d'éclairage et d'attaches pour les bagages.

Année d'un développement moindre du fait de ses roues plus petites, la machine se révèle plus confortable avec un gonflage moins serré. Le débat porte alors sur le rendement opposé au confort. Et finalement sur l'état d'esprit du pédaleur.

Ne pas croire que cela fasse une réelle différence d'allure, certains roulant lentement sur leur machine de course et d'autres pédalant très vite sur leur randonneuse. Mais, et surtout sur les longues distances, la différence est nette entre celui qui se prend pour un coureur pressé et le randonneur se hâtant lentement.

Il est donc heureux que chacun puisse trouver bicyclette à son pied. Alors, puisque les marques de machines de course sont légion, réjouissons-nous des belles machines de randonnée encore proposées (Cyfac, Berthoud, par exemple en France) avec des pneus de 650 B de qualité (Hutchinson, Schwalbe).

L'occasion, ici, d'avoir une pensée émue à l'égard d'Augustin Vincent qui, avec son épouse Nadine, ont été les derniers spécialistes nordistes des " Randonneurs ", à Lomme. Madame Vincent a été retrouvée, décédée, du côté d'Annecy. Avec nos condoléances...

Photo ci-Jointe : Ne pas croire que cela fasse une réelle différence d'allure. Mais l'état d'esprit est typiquement randonneur.

André TIGNON - www.nordeclair.fr


Partager cet article :
Bookmark and Share


Date de création : 17/11/2010 @ 16:05
Dernière modification : 17/11/2010 @ 16:05
Catégorie : André Tignon
Page lue 3552 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

 
Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

 
^ Haut ^