André Tignon - - Avec des cyclos par milliers
L'Enfer étant rare dans la Grinta !, c'est le relief des collines ensorcelées qui fait l'attraction

Le cyclotourisme en solitaire ne manque pas de charme, mais on se passionne pour les grandes organisations qui mobilisent des milliers de pédaleurs. Ainsi la Grinta ! et Paris-Roubaix cyclo.

Le défi de l'Entorse qui prépare, avec le concours de l'ADAV (Association Droit au Vélo), le plus grand rassemblement cycliste jamais vu dans le Nord-Pas de Calais dans les rues de Lille le samedi 5 juin 2010 est de donner un retentissement énorme à la 14ème Fête du Vélo. Neuf parcours ont été définis au départ de Tourcoing, Faches, Lomme, Loos, Halluin, Quesnoy-sur-Deûle, Baisieux et Béthune ainsi que Valenciennes pour une approche en train !

La Grinta ! Challenge La Tournay a tenu toutes ses promesses malgré un temps incertain. Avec 2.720 participants lancés sur un parcours costaud de 60, 110 ou 150km et dans une organisation qualifiée de grandiose, le contrat des Audax Tournai est rempli. Le déploiement de force explose la routine. Mais il faut s'en donner les moyens par exemple faire partie d'un challenge ambitieux, disposer de bénévoles responsables tout en respectant le fondamental du cyclotourisme, à savoir l'attractivité du parcours. Le terrain de sport loisir des Tournaisiens, c'est le Parc naturel des Collines avec les Monts corsés de Frasnes et les Collines ensorcelées d'Ellezelles.

Après cela, les brevets dominicaux font pâle figure, surtout si leur fléchage et le ravitaillement laissent à désirer. Mais, comme le dit l'adepte des deux types d'organisation : " Ce n'est pas tous les jours fête. "

La fête, sous la houlette du président Francis Lajus, de 3.000 cyclos est déjà garantie sur le Paris-Roubaix du 6 Juin. Pas moins de 2.250 participants étaient inscrits le 26 mai. Dont la moitié venant des pays cyclistes comme l'Allemagne, Grande Bretagne, Belgique, Espagne, Italie et Pays- Bas, sans oublier les provenances plus exotiques comme l'Irlande, Suisse Suède et Canada. De France, les régionaux se montrent les plus indécis. Comme s'ils redoutaient plus que les autres de retourner en Enfer.

Salut Biloute !

Le parcours étant déterminé par la course, il importe que l'accueil soit parfait, du départ à l'arrivée. Or le savoir-faire du VCR est ce lui d'une longue expérience. Reste à conforter la réputation des Chtis souhaitant la bienvenue. Avec, par exemple, à la sortie de chaque secteur pavé, un bénévole chargé d'encourager les cyclos d'un vigoureux " Salut Biloute ! "

Photo ci-jointe : L'Enfer étant rare dans la Grinta !, c'est le relief des collines ensorcelées qui fait l'attraction.

André TIGNON - www.nordeclair.fr


Partager cet article :
Bookmark and Share


Date de création : 01/06/2010 @ 14:44
Dernière modification : 01/06/2010 @ 14:44
Catégorie : André Tignon
Page lue 4270 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

 
Réactions à cet article


Réaction n°1 

par tousazimuts59100 le 06/11/2011 @ 17:14



« Passionné ou simple spectateur du Paris-Roubaix ? Partagez vos anecdotes, vos souvenirs (photo, vidéos, objets, etc). Contribuez à la réalisation d’un documentaire sur cette course mythique.
Contactez nous sans plus attendre à courseparisroubaix@gmail.com
 
^ Haut ^