André Tignon - - Vent favorable sur Lille-Calais
L'Echappée belle de l'Urfa-Lille du 17 mai 2009 a permis à 1312 courageux cyclos de relier Lille à Calais au bout d'un périple de 170 km et au prix d'une dizaine de côtes. Ceci par temps sec mais venteux.
Vent favorable sur Lille_Calais 09
Evènement majeur du cyclotourisme nordiste FFCT, la randonnée Lille-Calais apparaît comme un défi que tout bon pédaleur se plait à relever. D'abord pour se prouver que c'est possible. Ensuite parce qu'on y prend goût et que cela figure au calendrier des clubs les mieux structurés.

Le défi est de disposer d'aptitudes suffisantes pour vaincre une longue route de 170 km qui traverse au plus vite la plaine de Flandres puis se perd dans les hauteurs de l'Artois. D'où un relief bien prononcé qui inclut, par exemple, le Ventu d'Alembon, le Mât et le Cran d'Escalles, après les arrêts de ravitaillement de Watten, puis de Hermelinghen.

Possible pour plus de 1300 cyclos, venus essentiellement du Nord-Pas-de-Calais, chacun adaptant son allure. Les plus rapides arrivèrent vers 13h sur la plage de Calais, les plus modérés vers 18h. Les conditions climatiques ont facilité la réussite de chacun. Mais un fort vent du sud-est, en rafales, n'était pas toujours aussi favorable qu'escompté. La longueur du parcours et les montées difficiles obligeaient à s'employer. Voire à puiser dans les réserves de courage. Mais cela passe toujours, sur des petites routes très bien signalées.

La particularité du ville à ville oblige les pédaleurs à s'organiser pour le rapatriement. Nombre de familles en profitent pour se regrouper sur la plage. On y attend le champion ou la championne tout en regardant le ballet incessant des ferries transmanche. Les clubs ont prévu les camionnettes ou les remorques vélos chargés de ramener les groupes à bon port. Cela donne un supplément d'ambiance car l'aventure prend aussi la forme d'une sortie club particulière. C'est la magie de l'Echappée Belle, organisée par l'URFA-Lille avec une nouvelle équipe présidée par Iréna Sobczak. Au bout du périple, après les vélos, la mer récompense de tous les efforts.

Photo ci-jointe : Pour les cyclos de Harnes, au bout du périple, la mer récompense de tous les efforts.

André TIGNON



Date de création : 26/05/2009 @ 12:14
Dernière modification : 26/05/2009 @ 12:14
Catégorie : André Tignon
Page lue 2698 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

 
Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

 
^ Haut ^