Récits individuels - - L'Objet de Tous les Désirs

Dans son style inimitable et avec une imagination qui titille les fantasmes masculins, Didier Delcroix explique pourquoi il bichonne sa bicyclette. A quand la réplique d’une Audaxette ?

Vous êtes-vous déjà posé la question de savoir pourquoi la majorité des pelotons cyclos est composée essentiellement de personnes du sexe masculin ?

Sans vouloir passer pour un "macho" - ce que je ne suis certainement pas- et tout en reconnaissant que notre club fait office de précurseur avec pas mal d’Audaxettes, j’ai essayé d’approfondir un peu le sujet.

Après de mûres réflexions (qui n’engagent que moi), j’ai éliminé la thèse selon laquelle le sport cycliste était un sport très dur qui n’admettait pas les femmelettes. Et donc serait réservé aux vrais mâles.

Le cyclisme est certes un sport très dur, nous en savons tous quelque chose, même si nous le pratiquons, selon nos moyens, en purs amateurs. Mais beaucoup de femmes (déjà au sein de notre club les Audax Tournai) relèvent ce défi sans problème car elles savent aussi souffrir...

L’origine du pourcentage majoritairement masculin au sein des pelotons cyclos est, selon moi, tout simplement la bicyclette elle-même, objet de tous les désirs, de beaucoup de fantasme...!

Je m’explique :

Ne dit-on pas " ma bicyclette ", " ma bécane ", " ma machine " ?... Rarement mon vélo ! ... Bref, nous pratiquons notre sport sur un " objet " féminin

didier_delcroix_l'objet_de_tous_les_desirs.jpgTelle une jolie femme, on veut souvent mettre notre bicyclette en valeur. On l’équipe - telle une femme - de bijoux, des plus beaux " groupes ". Les cadres sont émaillés des plus belles couleurs comme pour une parure. Certains l’exhibent en public comme leur femme...ou leur maîtresse...

Certains l’ "enfourchent" , ou la "montent", (" ma monture "). Bref un vocabulaire tiré de la littérature érotique que vous connaissez certainement

Certains la préfèrent en carbone pour son " caractère rigide mais léger ", d’autres en alu pour son " caractère léger mais souple ", voire en carbone-alu pour la " combinaison " des 2 avantages... Voire (mais plus rare actuellement ) plus traditionnellement en acier, " espèce " en voie de disparition...

Certains randonneurs au long cours (les bouffeurs de kilomètres) l’aiment plus " potelée " et n’hésitent pas à y ajouter des sacs de voyage pour lui ajouter des formes plus rondes et rembourrées, typiquement féminines (telles les femmes des tableaux de Rubens ou à la Monica Belucci).

Ces derniers n’hésitent d’ailleurs pas non plus à dormir AVEC ...dans leur chambre, lors des étapes de leurs périples, telles ces femmes d’autrefois des harems arabes qu’on voulait dissimuler ou soustraire aux autres envies masculine...

Preuve que la bicyclette attire et fait fantasmer les hommes, lors des salons ou expos vélos, elles " défilent " telles ces mannequins lors des défilés de haute couture...

D’autres les préfèrent plus racées , comme des pouliches de course, nerveuses, prêtes à s’emballer à la moindre accélération... à démarrer au quart de tour...

Comme pour leurs femmes, le " poids " de leur bicyclette devient une obsession et un véritable argument de poids pour leurs " performances "...

Dans les éléments d’une bicyclette, on parle aussi de ses " gaines "... de freins, allusion aux gaines et corsets féminins...La chaîne doit aussi être bien " huilée "...

Telle une bonne épouse nous rappelant parfois à l’ordre si nous rentrons trop tard (ce qui, j’en suis certain, n’arrive jamais aux Audax...), elle est équipée de patins de freins... En cas de danger, nous devons donc chausser nos patins...et aller manger seul à pas feutrés à la cuisine...

Durant les coups durs, lorsqu’une crevaison nous accable, c’est encore la " sorcière " qui nous tombe dessus, bref une femme... en cuissard à bretelles !

Article paru dans Uatiquement Votre n° 32 de 2006.

Didier DELCROIX - Club des Audax Tournai
 


Date de création : 11/02/2009 @ 22:35
Dernière modification : 29/10/2013 @ 19:09
Catégorie : Récits individuels
Page lue 3796 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

 
Réactions à cet article


Réaction n°1 

par Angela le 21/12/2010 @ 12:06

I don't find it right to consider cycling sports for men o­nly. A friend of mine was going in for cycling for 7 years, till got serious injuries and decided to stop. He showed me the video (it is also in french at http://fr.truetorrent.com/ torrent site), in which both men and women were going in for cycling, and in many cases women were stronger and showed better results. Another thing - that women are more careful and aren't such daredevils like men who can easily risk their life and limb.
 
^ Haut ^