André Tignon - - L'allure modérée des Audax
Lancée en 1903 par le fondateur du Tour de France, Henri Desgranges, l’allure Audax propose de rouler en peloton, à 22,5 kms/heure sur de longues distances.tignon_l_allure_moderee_des_audax08mod.jpg

La pratique du vélo de loisir qui ferait que, partis ensemble, les pédaleurs arriveraient ensemble a tout du mythe. C’est possible en petit groupe où chacun est prêt à jouer la solidarité et bien décidé à modérer ses ardeurs. Possible aussi à condition que le moins costaud fasse l’effort de ne pas jouer les poids morts.

Le club parisien de l’Union Audax Français est détenteur de la formule Audax qui, répondant à la bonne intention, si tout se passe bien comme prévu, apparaît très conviviale. Et aussi très formatrice puisque ménager la monture permet d’aller très loin.

Ainsi le Paris-Strasbourg-Bruxelles de l’Union Audax Français a permis à 35 engagés de rouler 600 kms en moins de 48 heures sans fatigue excessive. De même un brevet Audax a-t-il rassemblé à Antoing quelques 70 pédaleurs qui sont restés roue dans roue sur 100 kms. La moitié a même bouclé 100 bornes supplémentaires dans les mêmes conditions. D’où, arrêts compris, 10 heures de route.

La formule se dispensant du fléchage, chacun, malgré le groupe, doit se considérer en excursion individuelle. Et donc se débrouiller en cas de pépin puisque, pour respecter l’itinéraire-horaire établi, les guides ne se soucient pas des attardés.

Reste à s’interroger sur la pertinence d’une vitesse horaire qui, modérée pour tout cycliste entraîné, est trop rapide pour certains et bien trop lente pour les costauds. L’éternel problème des vélos qui ne sont pas destinés à rouler de front.

Entre la formule libre du Randonneur et la formule contraignante de l’Audax, il reste donc à inventer ce qui se pratique dans les clubs solidaires : la Rando-Groupe où l’intérêt de chacun est pris en compte.

Faute de quoi à la fin, ou en haut de la bosse, il y a (presque) toujours celui qui passe devant l’autre !

Photo ci-jointe : Roue dans roue, à l’allure dictée par les capitaines de route, pour aller loin sans esprit de compétition.

André TIGNON


Date de création : 15/07/2008 @ 18:28
Dernière modification : 15/07/2008 @ 18:28
Catégorie : André Tignon
Page lue 3210 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

 
Réactions à cet article


Réaction n°1 

par jeuvoyageurs le 16/01/2010 @ 09:55

Au bon temps de l'Audax...

C'était avant l'installation des compteurs kilométriques sur les écocyclettes et du plaisir simple de pédaler ensemble

toute une journée, de commenter en grignotant ou savourant au milieu de grandes tablées, de trouver dans son lit, à l'aube, un inconnu...

 
^ Haut ^