André Tignon - - Les Belles Censes du bord de route
Le circuit des Belles Censes proposé, le jeudi 8 mai 2008, par l’Amicale Laïque d’Anstaing rappelait simplement que le grand plaisir des cyclos c’est de rouler dans une riche campagne.

Avec le soleil pour témoin, mais avant les foins, pas moins de 851 cyclos, dont 109 VTTistes, ont tignon_les_belles_censes_au_bord_des_routes08mod.jpgprofité du 8 mai pour parcourir les campagnes frontalières.

Dans nos régions on parle de Censes pour désigner les terres anciennement louées à un propriétaire, alors qu'ailleurs le fermage à abouti à la ferme où le frais minois de la patronne règne en maître.

En parler Ch’ti, la cinse du cinsier a pris une connotation péjorative et serait donc d’autant moins bien venue que les ruraux sont d’aussi bons cyclos que les citadins. N’empêche que les cyclos, sur le parcours d’Anstaing tracé pour une bonne part en terres voisines, ont l’impression de rouler entre les travaux des champs. Et donc entre les machines agricoles courant de champ en champ pour préparer les futures récoltes.

Sur les flancs du Mont Saint-Aubert, certains auront pu voir la moissonneuse occupée à sa moisson d’épinards costauds. Devant les bâtiments des Belles Censes, les cyclos ne font que passer, non sans ignorer que les plus anciennes sont disposées autour d’une cour carrée accessible par le porche d’entrée. Ces bâtiments, devenus trop étroits et peu fonctionnels, sont aujourd’hui complétés par des ajouts pas toujours esthétiques. Mais ce n’est pas le but quand on a un vaste troupeau à entretenir et de nombreux hectares à cultiver.

Jour férié en France mais pas en Belgique, l’anniversaire de la fin de la 2e Guerre Mondiale sur le front ouest a obligé la cohabitation entre des travailleurs aussi pressés que mécanisés et des rouleurs aussi décontractés qu'empressés. Donc belle ambiance dans le traditionnel brevet champêtre d’Anstaing, sous la conduite du Président Jean-Luc Delerue, qui n’a pas toujours bénéficié de conditions météos aussi favorables.

Sous le soleil de nos régions, iriez-vous rouler ailleurs qu’à la campagne ?

Photo ci-jointe : entre les machines agricoles courant de champ en champ pour préparer les futures récoltes.

André TIGNON


Date de création : 13/05/2008 @ 11:14
Dernière modification : 13/05/2008 @ 11:14
Catégorie : André Tignon
Page lue 2920 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

 
Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

 
^ Haut ^